Regards Cubains

 

Décembre 2005 – Décembre 2015. Dix ans se sont écoulés depuis mon dernier voyage à Cuba. Le pays a énormément évolué durant cette période. Les publicités et les enseignes commerciales remplacent peu à peu les slogans révolutionnaires, les jeunes se passionnent pour internet et la téléphonie mobile, la fièvre du commerce semble envahir le pays.

Pourtant, l'identité cubaine riche et diversifiée perdure. La rue en est le reflet et j'ai tenté de saisir les différentes facettes  de cette mosaïque humaine.

Regards Cubains ce sont des regards croisés dans une rue, le hasard des rencontres, un instant furtif, le sourire d'un enfant, une complicité éphémère entre le photographe et son sujet.

 




 

Côte Ouest, hors-saison

Après des mois de réflexion, d'écriture du projet, de recherche de partenaires, de préparation, les prises de vues du projet " Côte Ouest, hors- saison " ont démarré depuis le 12 janvier.

Pour mémoire, ce travail photographique est un périple qui nous emmène sur la côte ouest de la France d'Hendaye à Dunkerque, c'est une errance sur cette frange du littoral où la terre, la mer et le ciel se rejoignent dans la lumière de l'hiver.

Voici donc les premières photographies réalisées sur la côte aquitaine que je vous propose de découvrir comme " mise en bouche "...

Jean-Yves Dubos

 

 

 

Après la côte Basque et le bassin d'Arcachon, je vous propose de découvrir une seconde série de photographies réalisées sur la côte Aquitaine.

 

 

 
Découvrez six nouvelles photographies qui vous amèneront des Charentes vers la Loire Atlantique en passant par la Vendée.

Dans l'esprit du projet " Côte Ouest " les lieux sont simplement esquissés. Les lumières sont celles de l'hiver, les températures descendent à présent en dessous de zéro. Ne cherchez pas les sites touristiques, je ne les ai pas photographiés.

En revanche, dans la trilogie constitutive de cette représentation du littoral " hors -saison ", vous pourrez remarquer l'omniprésence du ciel.

 

 

 

Retrouver la Bretagne, c'est s'immerger totalement dans l'ambiance maritime. Ce pays respire la mer et incarne la culture du monde marin. 

L'homme s'est accroché à ces landes côtières ou à ces criques comme nulle part ailleurs et de cette symbiose nait la fierté d'une identité totalement tournée vers la mer dans laquelle la crainte et l'admiration sont étroitement entremêlés.

 

 

Après une rupture momentanée de l'image, " Côte Ouest " reprend du service.

Bref retour en Bretagne à Cancale et au Vivier sur Mer avant de retrouver la Normandie avec la brume du Mont Saint Michel et les lumières chargées de bleus et de gris du Cotentin.

Le projet se nourrit de ces couleurs du littoral et de sa luminosité époustouflante pour dessiner les contours de l'exposition et constituer l'architecture du livre.

 

 

 

Le littoral normand c'est les premières images de la mer, les souvenirs d'enfance, l'évocation des week-end familiaux et des escapades entre copains. Ce sont des lieux familiers dont on ne se lasse jamais. Ce sont des lumières qui n'ont de cesse de me fasciner. Elles ont depuis longtemps jeté l'ancre au plus profond de ma mémoire mais je les redécouvre à chaque escale avec le même émerveillement.

 

 

Les magnifiques couleurs de la côte normande ont influencé plusieurs générations de peintres mais la luminosité de la baie de somme est également extraordinaire. Elle distille en l'espace de quelques heures une grande palette de teintes et passe d'une gamme de gris à la douceur des bleus et verts des mers du sud que l'Océan indien doit parfois lui jalouser.

Aborder les côtes du Pas de calais et du Nord c'est mettre pied dans l'ancienne Flandre maritime et franchir une frontière invisible qui nous transporte déjà vers le nord de l'Europe. Ce sont les plages populaires où l'on déguste les moules frites.                                                               

Sur cette côte constellée de grandes métropoles urbaines maritimes la séparation entre l'activité portuaire, industrielle et les plages est ténue et cette cohabitation façonne le paysage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Transylvanie - Roumanie

Juillet 2015,

départ pour la Transylvanie.

Geta et mes amis de Cluj m'avaient conseillé de découvrir le « Pays Saxon » et éveillé ma curiosité en me vantant le charme de ses villes médiévales, Sibiu, Sighisoara, Brasov …

Ces cités sont des écrins qui offrent à notre regard de magnifiques images architecturales.

Mais cette région des Carpates nous propose également de découvrir sa belle campagne, ses villages typiques et ses célèbres églises fortifiées, symboles de ce territoire qui fut aux confins de l'empire Austro-Hongrois et de l'empire Ottoman.

Un dépaysement et des découvertes historiques, culturelles et géographiques à trois heures de Paris.

Si vous souhaitez découvrir la Transylvanie ou d'autres régions de Roumanie, n'hésitez pas à contacter Geta qui est un excellent guide francophone.

Courriel: Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Facebook : Get a Cluj Tour