"Au cœur de l' Aïr, au Niger, l'oasis de Timia est un lieu privilégié au milieu d'un massif montagneux désertique.

Le maraîchage et l'élevage constituent les principales ressources des habitants.

Grâce à l'irrigation et aux puits, l'agriculture familiale parvient à se maintenir mais demeure fragile compte tenu des très forts aléas climatiques de cette région sahélienne.

Les jardins sont essentiellement exploités le long des koris et les jardiniers pratiquent les cultures céréalières et fruitières.  L'élevage constitue la seconde activité de Timia et concerne principalement les caprins et les ovins.

Fait exceptionnel dans la société touarègue ce ne sont pas les bergers mais les bergères qui gardent ces troupeaux. Elles partent de Timia pour le journée ou s' installent en brousse pour plusieurs mois dans les tentes de nattes typiques de l' Aïr."